La photo-thérapie

Lors de mon coaching “Pensée positive”, j’ai été amenée à découvrir la photo-thérapie. Vous pouvez retrouver l’article ici.

J’ai alors décidé de me renseigner sur ce type de thérapie pour partager ici et je suis perplexe.
Tout ce que j’ai trouvé en ligne sur la photo-thérapie parle de formation ou de RDV avec un photographe pour une ou plusieurs séances. Pourtant, dans mon cas, ce n’était pas du tout cette approche…

Je suis donc retournée dans mon cahier de coaching et je me suis aperçue qu’en fait, il y avait 2 approches de la photo-thérapie : devenir modèle ou photographe.
Je comprends alors que ma partie à moi a été de devenir photographe. Pas photographe de personnes, juste photographe de belles choses.

Je vais donc aborder dans cet article le but de la photo-thérapie mais, mis à part mon expérience personnelle, la plupart de cet article sera tourné vers le fait de devenir modèle.

But de la photo-thérapie

Le but de la photo-thérapie est de réparer l’estime de soi avant tout. Il y a, bien entendu, de nombreuses choses qui viennent avec cette estime de soi : la réconciliation avec son image, l’acceptation de soi, la reconnaissance de ses bons côtés.
Alors cela peut paraître un peu plus bizarre quand on est photographe et non modèle mais, à mon niveau, j’ai ressenti de la joie sur ce jour de photographie. Parce que j’aime m’émerveiller de choses belles et pourtant simples, très certainement. Le fait que je sois adepte du scrapbooking et, donc, des photos peut certainement jouer également. 🙂
Le problème avec notre quotidien, c’est qu’on le survole au lieu de le vivre pleinement. On passe en mode automatique et notre journée se déroule.
Cette journée de “photographe du beau dans ce monde” m’a permis de regarder à nouveau des choses simples que j’aime. Et, rien que ça, ça fait du bien.
J’aurai pu faire la même chose sans les photographier (ce que je fais habituellement) mais on ne retient pas de la même façon.

Le rôle de la photographie

La photographie permet de se voir les choses telles qu’elles sont. Il n’y a pas notre filtre personnel qui entre en jeu. Et, parfois, cela peut être important lorsque l’on a du mal à s’accepter.
La photographie est également un certificat d’authenticité car on ne peut pas vraiment tricher avec. Les photos chez photographe dans ce but thérapeutique se font avec un éclairage naturel pour garder cette authenticité.
Cette méthode permet de se regarder différemment et de laisser s’exprimer nos émotions.
Petit détour sur le chemin des émotions avec la roue ci-dessous.

Personnellement, pas mieux pour moi que d’avoir des émotions fortes pour que la nourriture vienne se proposer de m’aider à les faire disparaître. J’apprends à changer mon regard de direction en essayant d’accueillir mes émotions au lieu d’essayer de les cacher sous le tapis mais il me reste du travail! 🙂

La photographie, via la photo-thérapie, permet également de laisser sortir ses émotions devant les images. On peut alors les identifier, les accepter et s’en libérer pour se réapproprier son corps et son image. Le but? S’accueillir telle que l’on est et, mieux encore, s’aimer progressivement sans condition!

Warning!! Professionnels douteux!

Je ne peux pas laisser cette partie de mes recherches en dehors de cet article.
Si jamais vous voulez essayer la photo-thérapie en tant que modèle, il faut faire attention! Il y aurait des photographes professionnels qui chercheraient à faire principalement des photos de nu.

En soi, cela dépend de ce que vous cherchez et de la confiance que vous êtes prête à lui accorder. Mais, l’étape numéro 1 est de s’accepter telle que l’on est dans notre quotidien (et de voir comment fonctionne le photographe). S’accepter dans sa nudité est une deuxième étape selon moi, qui vient pour approfondir son estime de soi totale mais qui nécessite une vraie confiance dans le photographe.
Peut-être ne voyez-vous pas les choses de cette façon et je suis prête à en discuter avec vous dans les commentaires.

Photo-thérapie et psychothérapie

La question est, pour moi, logique. Ou se situe la photo-thérapie par rapport à la psychothérapie?
Je dirai à peu près au même endroit que la plupart des solutions ici proposées :
La photothérapie traite le présent et l’avenir en s’acceptant aujourd’hui et demain comme on est, avec nos qualités et nos défauts physiques.
Non, nous n’avons pas forcément une taille de mannequin mais nous avons nos atouts également et nous sommes toutes belles.
La psychothérapie traite les problèmes de fond. Des blocages du passés qui créent un nœud complexe aujourd’hui et qui nous bloquent.
Ces deux thérapies sont donc complémentaires et si la photo-thérapie peut aider la psychothérapie, elle ne l’a remplace en rien.

J’espère que cela vous a éclairé. N’hésitez pas à commenter. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *