Hyperphage… et alors?

Bonjour à tous,
Je pensais à des idées d’articles pour ce site et je me suis aperçue que je n’ai jamais expliqué son titre… ^^
Alors, d’où vient ce titre “Hyperphage… et alors?”? Que signifie-t-il pour moi?

L’hyperphagie par rapport à ma vie

Le premier sens de ce titre “Hyperphage… et alors?” vient du fait que je n’ai jamais voulu que l’hyperphagie détermine ma vie.
Contrairement à d’autres, même si je me renfermais dans ma coquille lors des périodes les plus compliquées, ma vie est restée “normale” extérieurement. Vie sentimentale, même si j’ai prévenu mon homme au bout d’un moment que j’avais ces crises. Vie sociale avec sorties au resto, avoir des gens à la maison et faire bonne figure (bien entendu). J’ai un travail, je suis bénévole dans une association sportive également. Du côté social, il m’est ainsi arrivé de manger avec d’autres peu de temps après une crise.
Même si, en faisant des recherches, j’ai appris très vite l’existence de l’hyperphagie. Même si j’ai reconnu les symptômes de mes crises dans sa description. Malgré tout, j’ai peu utilisé ce mot dans ma vie, sauf quand j’ai essayé d’en parler au corps médical m’entourant à ce moment : psychologue, médecin traitant et gynécologue. On m’a regardée bizarrement et je n’en ai plus jamais entendu parler.
Du coup, si le corps médical ne voulait pas en entendre parler, pourquoi en parler et devoir l’expliquer à d’autres?

Le deuxième sens est venu cette année. C’est question du “et alors?”.
Cette question signifie : “et alors, qu’est ce que je décide de faire pour changer cela?”.
Comme déjà indiqué, cette année 2020 a été une année charnière pour ma prise de conscience. Et cette question est un bon résumé.
Je suis hyperphage, ok. Bien que je ne dise ce mot à personne et je m’étale là-dessus sur ce blog. Je fais également partie d’un groupe FaceBook d’hyperphages.
Et je m’aperçois que le fait d’avoir changé ma manière de voir les choses a influencé ma vie. Je lutte encore contre les crises mais beaucoup moins qu’avant.

Le regard des autres

Parce que j’aime les sens multiples, trouver ce titre “hyperphage… et alors?”, cela m’a fait sourire.
Le double sens m’a sauté aux yeux. Pouvoir un jour dire aux gens qui jugent facilement que, oui, je suis hyperphage. Et alors? en quoi cela les dérange? que savent-ils de la vie des gens qu’ils jugent?
C’est quelque chose que j’aimerais vraiment pouvoir faire un jour. Mais, ça, cela va me demander encore pas mal de travail! ^.^
Arrêter de me sentir mal parce que je ne suis pas en pantalon, porter des jupes et des débardeurs sans appréhender. Ce serait vraiment top! J’ai un peu moins de mal avec les débardeurs, j’en mets un peu plus régulièrement. Mais j’ai toujours un pull à proximité au cas où… au cas où je ne me sentirai pas bien. C’est ma sécurité. Je n’ai rien trouvé de tel comme sécurité pour les jupes.

Hyperphage…et alors?

“Hyperphage… et alors?” est le titre qui m’a semblé le plus juste.
Cela me correspond par le message à double (ou triple) sens qu’il transporte. Mais aussi par mon envie d’avancer.
Il met en lumière mes points forts et mes faiblesses.
Cela résume bien le sujet de ce blog je trouve. Et il me permet d’avoir un endroit où ranger toutes les connaissances que j’ai pu accumuler sur l’hyperphagie et une manière de s’en sortir. Que ce soit via les connaissances des livres (niveau hyperphagie, c’est light, j’ai toujours fini par trouver qu’ils parlaient surtout de boulimie) ou les expériences personnelles (au bout de plus de 10 ans, j’en ai un peu accumulé…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *