Manque de confiance en soi, vraiment?

Bonjour à toi. Aujourd’hui, nous confondons régulièrement confiance en soi et estime de soi. C’est pourquoi nous allons voir ici la différence entre les deux. Bien que, au final, ces deux notions soient liées.

Souvent, les hyperphages ont tendance à dire qu’elles n’ont pas confiance en elles. Et elles le pensent réellement car c’est également ainsi qu’on les définit dans la société. “Il faudrait que tu aies plus confiance en toi” est un exemple typique.

Mais le souci n’est pas toujours la confiance en soi. Et ce, quoi qu’en dise notre entourage. Je vais donc t’expliquer dans un premier temps ce qu’est la confiance en soi.

La confiance en soi

La confiance en soi est comparable à la confiance que l’on accorde aux autres. Nous disons aux autres d’avoir confiance en eux quand on sait qu’ils peuvent faire quelque chose qui les effraie.
La confiance en soi est une prévision que l’on peut faire quelque chose.

Et c’est pour cela que seulement dire “je n’ai pas confiance en moi en général” n’est pas juste. Si tu n’as pas confiance en toi, c’est pour un domaine spécifique : ne pas avoir confiance dans le fait de parler devant du monde par exemple.
Alors, une première étape est de finir cette phrase de “je n’ai pas confiance en moi” en indiquant pour quelle action spécifique tu n’as pas confiance en toi.

La confiance en soi est donc un jugement sur notre capacité à faire quelque chose. Et il se trouve que nos capacités peuvent se développer.
Améliorer sa confiance en soi sur des domaines précis passent par de l’apprentissage et de la mise en application.
Es-tu prête à passer à l’action pour regagner en confiance? Il te faudra affronter tes peurs mais nous verrons comment faire ensemble.

Quel est donc ce sentiment de mal-être qui nous étreint avec les crises? Cette impression que l’on n’arrivera pas à s’en sortir? Cette abysse dans lequel chaque crise nous donne l’impression de plonger de plus en plus profondément?

L’estime de soi

Il est beaucoup plus rare d’entendre parler d’estime de soi lorsque l’on se sent mal. Et, pourtant, c’est cette partie qui trinque quand les crises sont là.

L’estime de toi est le respect que tu te porte en tant qu’individu. C’est le jugement que l’on porte sur notre valeur.
Et, en lisant et discutant avec des hyperphages, je vois bien qu’elles s’accordent peu ou pas de valeur. Elles se jugent moins bien que les autres, se cachent souvent de toutes les manières possibles. Et pourtant, elles se battent pour s’en sortir. Mais chaque rechute fait plonger leur estime une fois encore.

L’estime de soi est pourtant importante et, ce, dans tous les domaines de notre vie : professionnel, relationnel, financier, familial, …
Avec une estime de soi au ras des pâquerettes, la tendance est à l’auto-sabotage. Pourquoi? Parce qu’on pense inconsciemment qu’on ne mérite pas que quelque chose de bien nous arrive. Qu’on ne mérite pas le mieux pour nous. Alors on s’enfuit. Mais la solution n’est pas là.

L’estime de soi se renforce lorsque l’on agit en cohérence avec nos valeurs et ce qui compte pour nous.
Il t’est donc important de définir tes valeurs.

Les crises d’hyperphagie ne correspondent pas à tes valeurs, ni même à tes besoins. C’est pourquoi il y a souvent ce déchirement en toi entre ta voix intérieure qui veut arrêter et ton corps qui continue.
Les crises font diminuer ton estime de toi. Cela génère de plus en plus de dévalorisation personnelle. Ce qui engendre de nouvelles crises. Et tu rentre alors dans une spirale infernale.

Augmenter son estime de soi

L’intérêt d’augmenter ton estime personnelle n’est pas anodin dans le cadre de l’hyperphagie :

Cela va te permettre d’avoir des crises moins fortes.
De ne plus prendre une crise comme la fin de tout espoir de s’en sortir. Cela est dû au fait très certainement qu’elles seront moins fortes également. Ainsi, en les mettant en perspective avec les crises précédentes, tu pourras apprécier le chemin fait (malgré que la sensation physique ne sera jamais agréable).
Et, encore mieux, cela va te permettre d’entrevoir de nouvelles perspectives d’avenir.

Je pense que je vais faire d’autres articles sur la confiance en soi et/ou l’estime de soi. Si intéressée, n’hésites pas à laisser un commentaire sur ce que tu aimerais y voir traiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *