Augmenter son estime de soi pour une hyperphage

L’hyperphagie, comme les autres troubles du comportement alimentaire, entament l’estime de celles qui en souffrent. C’est pourquoi nous allons voir dans cet article comment augmenter son estime de soi pour une personne hyperphage.

Pour commencer, nous allons définir l’estime de soi. Puis nous verrons comment se réapproprier son image, son corps et l’importance de prendre soin de soi.
Prête pour ce voyage? 🙂

L’estime de soi?

Comme vu précédemment, l’estime de soi et la confiance en soi sont bien souvent confondues car on parle de confiance en soi pour à peu près tout.

La confiance en soi est l’une des parties de l’estime de soi (avec l’acceptation de soi, la vision de soi et l’amour de soi).
Ainsi, on peut voir que, pour une hyperphage, il n’y a pas que la confiance en soi qui est touchée dans ce panel. De nombreuses hyperphages se voient plus grosses que ce qu’elles sont réellement. Elles éprouvent un rejet de celles qu’elles sont. Et ne peuvent pas s’aime, préférant se maltraiter physiquement et moralement.
Elles ne le font pas par choix mais parce qu’elles se perçoivent vraiment mal.

Ainsi, afin d’augmenter son estime de soi, un vrai travail de fond doit exister pour chaque hyperphage. Afin de leur permettre de se réapproprier toutes ces nuances.

Et toi, où en es-tu avec ton estime de toi?
Quelle valeur te donnes-tu?
As tu confiance en toi (et dans quels domaines)?
T’acceptes-tu telle que tu es?
Comment te vois-tu?
A quel point t’aimes-tu?

Se réapproprier son image

Cette notion est importante car le cerveau doit être remis à jour. Il cherche à te voir tel que tu étais à une autre période.
Une période où tu avais certainement perdu du poids, que tu t’acceptes ou non à ce moment-là. Aujourd’hui, tu idéalises peut-être cette période, tu aimerais retrouver ce poids.

Peut-être même as-tu mis une image de toi avec ce physique quelque part? Et peut-être que tu fuis tes reflets et les photos/vidéos parce que tu ne peux pas l’accepter?

En agissant ainsi, tu laisses à ton cerveau l’image de celle que tu étais. Tu ne te remets pas à jour sur celle que tu es aujourd’hui et, du coup, cela déforme tout.
Je comprends pourquoi tu le fais, je fais pareil… commence par accepter de te regarder véritablement dans un miroir. Pas en détournant les yeux, pas en regardant que ce que tu acceptes ou que ce que tu rejettes. Non, regardes toi en entière. Habillée pour commencer puis de moins en moins. Habitues toi à ce corps qui est le tien aujourd’hui. Il changera peut-être encore et ce n’est pas un souci. Ce qui compte est d’actualiser cette vision que tu as de toi. 🙂

Tu peux même te parler dans le miroir. Te dire ce que tu ressens.

Cela fonctionne de la même façon avec les photos et vidéos. Acceptes d’être dessus, acceptes de les regarder et actualises ainsi cette vision que tu as de toi.

Crée un lien positif entre toi et ton image. Tu verras que ça te rendra la vie plus facile.

Se réapproprier son corps

Après avoir vu comment remettre d’équerre la vision de soi, bienvenue à l’acceptation de soi.

Pour se réapproprier son corps, tout le monde ne partira pas du même point. Certaines sont restées connectées à leur corps suffisamment longtemps pour savoir ce qu’il aime ou non, ce dont il a besoin etc.
D’autres, comme moi, n’ont jamais vraiment écouté leur corps. L’exercice de réappropriation demande alors plus de temps.

Le lien positif créé avec le corps va permettre d’aider la réappropriation du corps en faisant la paix. On ne sépare plus sa pensée, de son cœur, de son corps. Les 3 sont un tout qui font notre manière de vivre.

La réappropriation va également passer par les 5 sens. Expérimenter des choses et voir comment on se sent. Ce qu’on aime ou non. Que ce soit au niveau de la musique de la nourriture, du sport, etc.

Et la réappropriation du corps va également passer par la posture. C’est la fin de la posture fermée et renfermée de la personne effacée. On redresse la tête, on met ses épaules en arrière, on se motive et on affronte la vie.
La posture a une importance non négligeable dans l’image que tu donnes de toi. C’est pourquoi il est important de la travailler. Tout d’abord chez toi dans le miroir puis dans ta vie, même si tu ne tiens pas une journée complète au départ, fais des pauses, accordes toi ces moments et retournes-y déterminée.

Toutes ces astuces vont t’aider à augmenter ton estime de toi, même si le côté hyperphage reste présent.

Prendre soin de soi

Je me rends bien compte que les choses proposées précédemment vont paraître plus faciles à certaines qu’à d’autres. Cependant, je voulais indiquer plusieurs astuces et niveaux car nous n’en sommes pas toutes au même point. Chacune de nos histoires sont uniques. Nous sommes uniques.

Maintenant que nous avons vu ensemble comment améliorer sa vision de soi et son acceptation de soi, voici la partie de l’amour de soi qui arrive.

Cela passe par des gestes anodins : des massages, des gommages, des soins des cheveux, s’accorder du temps tout simplement et en profiter pour se faire du bien.

Cela peut également passer par un accueil des émotions plus serein. Apprendre à accueillir les émotions que l’on jugent positives et négatives de la même façon. En observant leur présence, en s’accordant le droit à ces émotions et en pratiquant la respiration abdominale pour aider à cet accueil. Elles sont là pour une bonne raison, notre émotion est valide, elle est le fruit de notre personne, notre histoire et la situation. Elle mérite un accueil inconditionnel et non d’un jugement.

Une fois ton image et ton corps mieux réappropriés, tu peux même voir ce qui te plait le plus, ou le moins chez toi et décider de mettre en valeur ce qui te plait le plus. Ainsi cela attirera les regards des autres et le détournera de ce que tu aimes moins.

Attention, on parle ici de se mettre en valeur tout en restant bienséante. Le but n’est pas de faire une émeute non plus! 😀

Comment augmenter son estime de soi pour une hyperphage?

Revenons-en à notre sujet initial.

Nous avons vu que l’estime de soi est composée de plusieurs pièces :

  • La confiance en soi
  • L’image de soi
  • L’acceptation de soi
  • L’amour de soi

En augmentant progressivement ces différentes caractéristiques par les moyens vus précédemment, cela fera augmenter alors l’estime de soi même en étant hyperphage.

Pour travailler ta confiance en toi, je te laisse un article de WikiHow. Je ne l’ai pas traité ici car je trouve que l’on parle bien plus facilement de l’augmentation de la confiance en soi que des autres composantes de l’estime de soi.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *