Fixer ses objectifs

La question qu’il est important de se poser est de savoir ce que nous attendons réellement de la vie. En toute logique, nous attendons une vie qui nous rende heureux, qui nous épanouisse et nous offre suffisamment de gratitude.
Nous n’avons pas tous les mêmes attentes pour ces différents pôles de nos vies. Et pourtant, c’est ce que nous cherchons tous.
C’est pourquoi il est important de se fixer des objectifs qui nous correspondent.

Afin d’obtenir ce que nous désirons, il est important d’explorer nos buts, nos espoirs et nos rêves. Identifiez ainsi vos objectifs personnels. Pas ceux que d’autres vous imposent. Car, si vous ne savez pas quels sont vos objectifs à vous, d’autres se chargeront de vous en donner. Et il y aura peu de chances pour que cela corresponde à vos aspirations.

Comment se fixer des objectifs?

Se fixer des objectifs est quelque chose d’important pour contrôler sa propre existence.
Chaque jour, nous avons à faire des choix. Et ces choix ont des résultats sur notre quotidien, forcément. Cependant, sont-ce les résultats que l’on attend? Si nous ne sommes pas clairs sur nos objectifs, il y a peu de chance pour que ces résultats nous mènent tous dans la bonne direction pour nous. Du coup, sans se fixer d’objectifs, la chance ou des personnes extérieures guident notre vie. Et ce n’est pas ainsi que l’on avance au mieux pour nous.

Il est donc important de définir les objectifs de notre vie avec notre cœur. Il ne faut pas s’arrêter uniquement à ce qui est possible ou non car, en s’en donnant les moyens, certaines choses peuvent devenir possibles. L’audace est donc importante dans la définition de ces objectifs et, pourquoi pas, la création un tableau avec ce que l’on vise pour pouvoir le consulter au quotidien.

Les critères pour se fixer un objectif

Un objectif, pour être réalisé, doit répondre à quelques critères :

  • Spécifique : un bon objectif doit être précis, clair et concret.
  • Mesurable : il est important d’avoir des objectifs mesurables afin de pouvoir mesurer l’avancement.
  • Accessible : La motivation vient du fait que les objectifs sont atteignables.
  • Réaliste : un objectif réalisable actuellement.
  • Temporel : un objectif défini dans le temps avec une durée, un délai et/ou une fréquence.
  • Enthousiasmant : Aimez-vous mieux faire quelque chose qui vous enthousiasme? C’est tout à fait normal et c’est une force à utiliser.
  • Positif : un objectif positif pour soi et pour les autres. Cela permet de ne pas se focaliser sur des problématiques mais sur les solutions.

Si les objectifs à long terme paraissent éloignés de la situation actuelle, il est important de les découper en sous-objectifs. Ces sous-objectifs doivent être précis et nous devons mettre. Il nous appartient alors de mettre en place une progression graduelle mesurable pour les atteindre.

Vérification de l’objectif

Quelques questions à prendre en compte pour s’assurer que son objectif est clair, mesurable et motivant :

  • La formulation est-elle positive?
    Avec une formulation positive de l’objectif, on indique où on va (et non ce qu’on fuit).
  • Puis-je commencer ma progression aujourd’hui?
    Si aucun objectif ou sous-objectif n’est possible dès aujourd’hui, le redécouper. Il est important de passer à l’action pour le cerveau.
  • Qui est impliqué dans mon objectif?
    Si mes actions à mettre en place impliquent d’autres personnes, définir comment s’assurer leur aide sur la durée.
    Définir également ce que l’objectif exige de notre part.
  • Est-ce que je visualise bien le but de l’objectif?
    Établir un calendrier de son atteinte avec des paliers à valider.
  • Saurais-je quand mon objectif sera atteint?
    Définir soigneusement la preuve de cette atteinte ou la mesure qui l’indiquera.
    Il est important de pouvoir terminer ses objectifs. Si vous fixez des objectifs sans limite, la motivation de départ partira car vous aurez l’impression de ne jamais avancer.
  • Quelle(s) aide(s) ai-je pour atteindre mon objectif?
    Faire la liste de tout ce qui peut nous aider à atteindre notre objectif : aide matérielle, relationnelle, pécuniaire, qualités personnelles, etc.
  • Quelles sont les conséquences de ma réussite?
    En considérant honnêtement la question, quelles implications peut avoir cet objectif sur moi et les autres? Est-ce que cela va exiger des sacrifices dans d’autres domaines? Est-ce que je les accepte? Comment concilier ce qui me convient aujourd’hui et l’atteinte de cet objectif?
  • Comment cet objectif va m’aider à atteindre ce que je vise à long terme?
    En quoi est-il important pour atteindre la vision que je veux de ma vie sur le long terme? Dresser un échéancier des opérations à mener avec une des actions à mener dans les 48h.
  • Est-il nécessaire de passer par des objectifs plus faciles pour atteindre mon objectif?
    Mon découpage en sous-objectif est-il suffisant ou bien dois-je redécouper plus finement mes objectifs? Puis-je prévoir certains des obstacles que je vais devoir surmonter?

Le pouvoir de revoir ses objectifs

L’intérêt de l’échéancier

L’échéancier des actions à mener permet de faire un point régulier sur l’avancée de l’objectif. Le fait d’avoir une action à effectuer dans les 48h permet de vivre le changement au lieu de juste le rêver.
Ces points réguliers permettent de piloter l’objectif et de tester en permanence ce qui marche bien pour nous ou pas.

La revue des objectifs

Il est possible que les choses se passent différemment de ce que l’on voudrait. Aussi bien en terme de réussite qu’en terme de vitesse d’avancement. Le fait de faire le point permet de pouvoir réviser ses objectifs en fonction de cela.
Il est également possible de réviser ses objectifs du fait de changements dans nos vies, qu’il s’agisse de changements de nos envies à long terme ou bien de circonstances dans nos vies qui rendent une action difficile à mener à ce moment précis.

Il est important de garder à l’esprit qu’un objectif doit être enthousiasmant. Cela nous garde motivés. Si on devient esclaves de nos objectifs, si on n’éprouve plus de plaisir à le faire, il faut le revoir. Nous cherchons à vivre une vie qui nous plait, pas à la subir à cause d’objectifs non revus.
C’est pourquoi nous devons garder en tête de faire preuve de souplesse envers ces objectifs. Garder un objectif par obstination ne nous servira jamais… Ayez l’esprit ouvert et pensez à ce que vous voulez. Revoyez votre tableau avec votre vision à terme. Est-il toujours d’actualité? Mérite-t-il d’être un peu revu? N’arrêtez jamais de vous écouter, vous êtes au cœur de ce projet.

Mieux se connaitre pour mieux fixer ses objectifs

En s’offrant le plaisir de se fixer ses propres objectifs, des occasions inattendues de base peuvent se présenter. Des talents insoupçonnés peuvent se révéler. Et c’est important de les analyser avec un esprit ouvert pour les accepter. Ils peuvent modifier vos objectifs également. Mais il est important de comprendre que modifier ses objectifs n’est pas une mauvaise chose.

En connaissant ses intentions propres et ses ambitions, il est plus facile de fixer clairement ses objectifs. Cependant, si cette connaissance n’est pas encore complète, cela n’empêche en rien de se fixer des objectifs. On maîtrise alors sa vie au lieu de laisser cela aux autres.
En se connaissant, il est plus facile de savoir où on veut aller et de mobiliser toutes ses ressources pour y arriver.

En conclusion, prenez le contrôle de votre vie, fixez-vous des objectifs!

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *